2019-01-19

#ZINE 1

Le numéro 1 de #ZINE propose une série photographique avec la ville de Charleroi comme toile de fond. J’ai également intégré dans #ZINE deux tirages argentiques réalisés par mes soins en relation avec la série proposée dans le livret. Ce sont des tirages uniques réalisés…
Read More
2019-01-17

#ZINE 2

Le numéro 2 de #ZINE  a choisi le chemin de la satire pour plusieurs raisons. Note de l’auteur : il vaut mieux rester ignorant de certaines (et ce, juste pour ta santé mentale).    ||Flashback ON|| En 2015, un certain “Giovanni Troilo” gagnait l’un des…
Read More
2019-01-17

#ZINE 3

Le numéro 3 de #ZINE s’est penché sur une réflexion décalée autour d’une possible invasion d’extraterrestres à Charleroi. Et si tout était vrai ? Et si, en exclusivité mondiale, #ZINE avait mis à jour un complot carolo-royalo-reptilien ? ||Postulat ON|| 28 avril 1944 : naissance…
Read More
2019-01-13

TROUBLE – Fanzine – Manifeste

Manifeste originel du concept de TROUBLE Les images figent, troublent les codes de votre réalité subjective. La photographie peut bousculer les idées, servir d’arme contre l’autosatisfaction personnelle ou combattre un orgasme virtuel prétentieux. Tout est granuleux pour celui qui prend la peine de vraiment observer.…
Read More
2019-01-13

TROUBLE 1

Manifeste de TROUBLE “TROUBLE” veut oublier les aspects lisses et aseptisés de la bien-pensance visuelle. “Trouble” essaie de s’écarter de la marginalisation facile qui n’est que le rejeton d’un système où l’individualité prime sur la réalité du groupe. “TROUBLE” conceptualise des fragments pour créer son…
Read More
2019-01-13

TROUBLE 2

Manifeste de « TROUBLE » 2 Le tatouage est identitaire. Prendre pleinement conscience de son identité est un acte égoïste, protestataire et initiatique. Une douleur qui s’imprime dans les chairs. Une revendication silencieuse créant un pont entre ce que je suis, ce que je veux être, ce…
Read More
2019-01-13

TROUBLE 3

Construire une identité passe inévitablement par la quête de la sexualité. Un mélange de fantasmes, de pulsions et d’égocentrisme. Un Eros chimique formaté par notre mode de consommation. Entre sensualité, dégoût, réalisme ou simulation, l’objectivité n’existe pas. L’utilisation du procédé polaroid réinterprète l’inconscient pour essayer…
Read More